Construire une entreprise est un grand défi, quelle que soit sa taille. Ce faisant, il y a un certain nombre d’aspects qui ne peuvent pas être laissés à la dérive et, pour les contrôler, il est nécessaire d’avoir certains professionnels spécifiques.

L’un de ces points est la comptabilité, mais que se passe-t-il lorsqu’il n’est pas possible d’intégrer un professionnel apparenté au quotidien de l’entreprise ?

Comment gérer une PME sans comptable ?

Chaque PME a un point de départ : une bonne idée et un capital initial. Dès lors, la croissance de l’entreprise dépendra des décisions et des mouvements de ses propriétaires ou administrateurs.

Oh, et bien sûr, l’équipe sur laquelle on compte pour gérer l’entreprise.

Dans un premier temps, les personnes qui effectueront les tâches quotidiennes deviennent essentielles. En tant que propriétaire ou administrateur, vous pouvez vous occuper de la boîte et voir les mouvements d’argent au jour le jour.

Cependant, tenir une comptabilité correcte demande du temps, beaucoup d’efforts et est très important pour le bon fonctionnement d’une entreprise.

Ce point est extrêmement important pour maintenir une bonne santé financière dans l’entreprise, mais il n’y a pas toujours les ressources pour avoir un comptable professionnel dans l’équipe.

1- Gardez une trace de tous les mouvements

Au quotidien, les revenus et les dépenses qui surviennent dans votre entreprise sont de la plus haute importance à des fins fiscales et, bien sûr, pour suivre l’évolution commerciale de l’entreprise.

Par conséquent, la première chose à considérer lorsque vous gérez une PME sans comptable est de tenir un registre détaillé de tous les mouvements financiers.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser un tableur Excel pour générer des feuilles dans lesquelles vous gardez une trace quotidienne de chaque revenu et dépense. Ainsi, à la fin de la journée, vous aurez une image claire de la trésorerie, essentielle dans la génération ultérieure des soldes et la présentation des livres devant le service interne.

 

2- S’appuyer sur un logiciel comptable

Ce type de logiciel comptable facilite grandement la bonne exécution des tâches comptables d’une PME. Bien qu’en tirer le meilleur parti soit étroitement lié à la prise en charge par un comptable professionnel, si vous maîtrisez les bases et comprenez les processus associés – tels que l’émission de factures électroniques.

Le remplissage de livres ou la soumission de rapports l’une de ces plateformes pourrait vous aider à la lourde tâche de gérer une PME sans comptable, surtout s’il s’agit d’une PME en ligne, ce qui vous permettra d’accéder aux données depuis n’importe quel ordinateur disposant d’une connexion Internet.

3- Gardez bien vos factures

Un autre bon conseil pour gérer une PME sans comptable est d’opter pour un logiciel de facturation électronique adapté à vos besoins.

Bien que le SII dispose d’une solution gratuite pour tous les contribuables, il ne dispose pas de support technique et son fonctionnement présente certaines limites.

Compte tenu de cela et du fait que vous n’aurez pas l’aide d’un comptable, il devient essentiel que l’émission de ce type de documents fiscaux électroniques soit simple, rapide et que vous puissiez le faire depuis n’importe quel ordinateur avec accès à Internet.

En ce sens, le meilleur conseil est de rechercher une plate-forme capable d’assurer ce qui précède et qui, en plus, vous permettra de conserver une trace des factures émises et reçues dans le cloud.

Ainsi, quelque chose d’aussi courant dans les PME que la génération de ce type de document ne vous posera pas de problème si vous le faites sans l’aide d’un expert comptable Saint-Gilles, bien que l’idéal soit toujours d’avoir ce professionnel dans votre PME.

Ne négligez pas l’inventaire !

Un autre bon conseil pour gérer votre PME sans comptable est d’avoir un registre clair et détaillé de votre stock. De cette façon, vous aurez toujours connaissance de vos ressources et vous saurez dans quelles catégories investir et promouvoir.

Ce qui précède vous permettra d’optimiser votre capital, afin d’allouer les ressources dans les aspects qui en ont vraiment besoin. Imaginez que dans votre entreprise alimentaire, vous avez commandé une boîte de conserves et, lorsque vous commandez l’entrepôt, vous vous rendez compte que vous en aviez une et qu’elle est sur le point d’expirer.

Cela peut sembler un détail, mais à long terme, ce type de situation affecte les finances de la PME et, à court terme, les dommages directs se font sentir sur la trésorerie.

Bien que la présence d’un comptable soit essentielle à la santé financière de toute entreprise, les conseils que nous venons de passer en revue sont utiles si vous n’en avez pas les moyens.

Catégories : Finances

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.