L’e-liquide est essentiel au bon fonctionnement d’une cigarette électronique. C’est cet élément qui, une fois chauffé par la résistance, va permettre la production de vapeur. Il existe actuellement de nombreuses formules ainsi qu’une grande variété d’arômes en matière de liquides pour e-cigarette.

Parmi eux, il est important de bien choisir, car certaines compositions peuvent nuire à votre santé.

Que contient un e-liquide ?

Tous les e-liquides contiennent à peu près les mêmes composants à quelques différences près. On citera alors :

  • les deux principales bases que sont le propylène glycol (PG) également appelé glycérol et la glycérine végétale (VG). Ces deux ne sont pas forcément associés, car il est de plus en plus courant de trouver des e-liquides 100 % VG c’est-à-dire des liquides qui n’utilisent que la glycérine végétale en tant que base.
  • l’eau
  • les arômes alimentaires
  • la nicotine
  • l’alcool

La nicotine et l’alcool sont des produits facultatifs tandis que le reste est omniprésent. Si l’on s’en tient à cette formule, les dangers sont réduits à condition de bien respecter les limites quant au dosage de l’alcool et de la nicotine. Pour le premier, le taux ne doit pas dépasser les 1 % tandis que pour le second, la dose maximale limite est de 20 mg/ml.

Pourquoi propose-t-on des e-liquides 100 % VG ?

La glycérine végétale, tout comme le propylène glycol sont depuis toujours utilisés dans l’alimentation. Ce sont des produits jugés sains pour l’organisme d’où leur utilisation dans les e-liquides.

Dans les détails, un e-liquide se compose d’environ 80 % de base tandis que les 20 % restants est subdivisé entre les autres composants. Sur ces 80 %, les 60 % représentent le PG tandis que les 20 % représentent le VG. C’était autrefois la règle adoptée par tous les e-liquides. Cependant, depuis quelques années, on retrouve de plus en plus d’e-liquides dont la base se compose exclusivement de glycérine végétale. Pourquoi une telle nouveauté ?

Parce que les vapoteurs sont nombreux à avoir déclaré souffrir d’effets secondaires relatifs au PG. Il s’agit notamment d’irritations de la gorge, de sècheresse buccale, de déshydratation, … Les effets ne sont pas vraiment dangereux pour la santé et disparaissent d’ailleurs au bout de quelques heures sans vapoter, mais occasionnent néanmoins quelques gênes. Certains fabricants ont donc fait le choix de proposer des e-liquides composés seulement de glycérine végétale pour écarter ces effets.

A quoi servent le PG et le VG ?

Le PG et le VG visent à engendrer l’évaporation quand le liquide est chauffé. C’est pour cela qu’on les qualifie de base. Leurs effets sont toutefois très différents au cours du vapotage.

Alors que le PG va renforcer les sensations apportées par la vapeur et par ses arômes, le VG va les adoucir. Le premier accentue le hit en gorge ce qui pourrait expliquer les irritations notamment chez les amateurs de hits intenses, alors que le second donne une certaine rondeur en bouche ce qui évitera d’avoir un hit au niveau de la gorge. Il faut néanmoins souligner qu’entre les deux, le PG donne plus de saveur et se rapproche plus de la cigarette traditionnelle tandis que le VG atténue légèrement la saveur tout en procurant une bonne quantité de vapeur.

Que choisir entre le PG et le VG ?

Le choix entre les deux dépend avant tout des attentes personnelles de chaque vapoteur.

En ce qui concerne l’e-liquide contenant du PG, il faut retenir que :

  • il donne un hit puissant
  • la saveur délivrée est optimale
  • l’expérience qu’il offre se rapproche plus du tabagisme ce qui est un point apprécié par les fumeurs en période de sevrage

Rappelons toutefois qu’il occasionne des effets secondaires à cause du hit et que la quantité de vapeur produite est plus faible. Aussi, si vous chauffez le glycérol à une température supérieure à 200°C, il peut se dégrader rapidement et réduire encore plus la quantité de vapeur et l’autonomie en e-liquide.

Pour ce qui est de la glycérine végétale, elle :

  • apporte une certaine douceur à la vapeur
  • produit plus de vapeur
  • elle permet de s’éloigner davantage du tabagisme

Pour obtenir plus de vapeur, la glycérine végétale doit être chauffée à plus de 250°. Il faudra alors utiliser une e-cigarette plus puissante ou un modèle qui permet la fonctionnalité contrôle de température.

Quelques conseils à adopter

Que vous choisissez un e-liquide composé de PG ou de VG, il est important de respecter les températures de chauffe indiquées, car trop chauffés, les e-liquides peuvent produire des substances nocives comme le goudron ou le monoxyde de carbone.

Aussi, avant d’acheter vos flacons, assurez-vous que leur étiquette n’indique pas d’autres composants que ceux cités plus hauts. En effet, certains fabricants rajoutent d’autres produits dans leur e-liquide comme de l’huile alors que cela va rendre la formule plus nocive. Et dans la foulée, évitez tout flacon ne présentant pas d’étiquette permettant de savoir ce qu’il contient.

Catégories : Pratique



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un outil francophone pour votre Communication digitale