Dans les profondeurs de l’île d’Hiva Oa, dans les Marquises, se cachent les tombes de deux grands artistes, l’un peintre postimpressionniste dont le langage visuel radical ne sera reconnu qu’après sa mort, l’autre auteur-compositeur et interprète d’origine belge dont les prestations chargées en émotion ont fait un des chanteurs francophones les plus populaires de tous les temps.

Brel rejoint Gauguin sur l’île Hiva Oa

Jacques Brel Jacques Romain Georges Brel est né le 8 avril 1929 dans la commune bruxelloise de Schaerbeek (Belgique) et décédé le 9 octobre 1978 à Bobigny en France, est un auteur et chanteur parlant belge et néerlandais au début de sa carrière. Il a également été acteur et cinéaste et un grande artiste de spectacle Belgique.
Le grand auteur compositeur et interprète belge Jacques Brel et le postimpressionniste français Paul Gauguin étaient deux personnalités monumentalement influentes qui vivaient à environ un siècle d’intervalle. Chacun a fait beaucoup dans sa vie respective, mais c’est la mort, et non la vie, qui les unit aujourd’hui ; les tombes de ces deux grands artistes sont situées à quelques mètres l’une de l’autre sur l’île Hiva Oa dans les Marquises. Bien qu’ils se soient tous deux retirés dans le Pacifique pour fuir, leur situation respective à l’époque ne pouvait pas être plus différente.
Pour Jacques Brel, son arrivée sur les rives de Hiva Oa fut aussi une forme d’évasion, épuisé par les exigences rigoureuses de la tournée. C’était au temps ou Brel a déjà connu une carrière couronnée de succès, ses dernières représentations à Paris attirant des dizaines de milliers de fans désireux d’avoir un dernier aperçu de ce musicien sans égal. A Hiva Oa, Jacques Brel a trouvé une échappatoire à cette adoration et l’occasion de s’adonner à d’autres passions.

Un héritage fort laissé par Jacques Brel

Attirés par la Polynésie française pour des raisons très différentes, Paul Gauguin et Jacques Brel sont deux artistes qui ont jeté des ombres monumentales sur leurs domaines artistiques respectifs.
Comme Gauguin, Brel a d’abord travaillé dans un emploi conventionnel avant de poursuivre une vie dans les arts. Dans la vingtaine et insatisfait de travailler dans la cartonnerie de son père, Brel commence à se produire dans les cabarets de Bruxelles et s’installe à Paris. Mais ce n’est qu’en 1961, à Paris, à l’occasion d’un concert inédit à Paris, que les chansons de Brel ont révélé le talent de l’artiste et qu’il est couronné comme la nouvelle star de la chanson française.
Avec Leo Ferre et George Brassens, il est l’un des auteurs, compositeurs et interprètes les plus aimés de l’histoire de la chanson française, avec d’autres artistes de l’âge d’or de la chanson française. Un regard à travers la chanson jacques Brel révèle ses réflexions sur des sujets aussi divers que la religion (Les Bigotes), le patriotisme (Le Plat Pays), le sujet social (Les Bourgeois) et bien sûr l’amour (Ne Me Quitte Pas) et (Quand On A Que L’amour).
Les dons de parolier de Brel lui ont valu l’admiration d’artistes bien au-delà des frontières de la francophonie et la Brel jacques chanson a été traduite dans de nombreuses langues. Des reprises bien connues des Jacque Brel chanson ont été interprétées par des artistes aussi divers que Nina Simone, Frank Sinatra, Leonard Cohen et David Bowie.

Catégories : Loisirs



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un outil francophone pour votre Communication digitale