Un métier en plein boom, le conseil attire de plus en plus de jeunes de nos jours. Les recrutements dans ce domaine ont connu une hausse de 25 % en 2017, dont la moitié est de jeunes diplômés. Non seulement ce métier promet mille opportunités, mais les salaires y sont attractifs. Découvre dans cet article les facettes du métier de conseil.

Les rôles du conseil

Un conseil joue un rôle majeur dans le bon fonctionnement de l’entreprise. C’est lui qui analyse et cherche des solutions durables pour le bien de la société. Pour détailler ses rôles, le conseil précise le contenu de l’analyse à réaliser, il indique les délais des missions, il mentionne les engagements des clients pour l’accomplissement. Des missions dans les conditions imposées. Un conseil peut exercer son travail dans presque tous les domaines économiques, il travaille dans des cabinets de consultant ou en freelance, c’est-à-dire en statut d’indépendant. Les analyses effectuées par le conseil varient en fonction du domaine d’activité, c’est pourquoi il doit avoir une bonne capacité d’analyse, une grande autonomie, une bonne écoute et même un esprit de leadership, créatif et innovateur. À chaque mission, le conseil agit en suivant une méthode bien précise : la rencontre de l’équipe de l’entreprise, recueil des informations pertinentes, analyse des problèmes et solutions et enfin la formulation des conclusions qui sont dans la plupart des cas suivit par des actions.

Les différentes facettes du métier

Le métier du conseil peut se subdiviser en trois grands groupes à savoir le conseil en stratégie, le conseil en organisation et management et le conseil opérationnel. Le premier se consacre dans l’accompagnement des sociétés pour les aider à accomplir leurs buts que ce soit à court ou à long terme. Il va en quelque sorte donner des conseils et recommandations pour les aider à faire le bon choix. Une grande expérience dans les études de cas et une forte capacité stratégique y sont nécessaires dans ce domaine. Concernant le conseil en organisation et management, cela consiste à la mise en place des process d’organisation et de management pour accomplir les buts fixés par le patron de l’entreprise. Les buts peuvent être d’ordre humain, financier, qualité, technologique, etc. Enfin, le conseil opérationnel concerne la mise en œuvre d’une stratégie sur le plan opérationnel comme la recherche d’outils informatiques adaptés, l’accompagnement d’une stratégie de développement commercial, le coaching des salariés, le suivi juridique, etc.

Évolution professionnelle du conseil

Un conseil, peu importe son domaine, peut devenir consultant sénior après quelques années de services. Plus tard, il peut même devenir manager et diriger toute une équipe de consultants. Il peut aussi travailler en indépendant et ouvrir son propre cabinet de conseil.

Bref, le métier de conseil promet beaucoup d’opportunités professionnelles pour les jeunes diplômés. Le métier ne connait pas de crise, les offres de recrutement augmentent d’année en année.

Catégories : Métier



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un outil francophone pour votre Communication digitale